Le water-polo, un sport aquatique complet

Le water-polo est un sport aquatique qui oppose deux équipes. Leur bonnet leur sert de maillot et permet de les différencier dans le bassin. Chaque équipe est composée de sept joueurs.

Comment joue-t-on du water-polo et quelles sont les règles ?

La piscine pour pratiquer le water-polo doit mesurer 30 mètres de longueur et 20 mètres de largeur. Il se joue à quatre reprises donc huit minutes de chaque et deux minutes de repos pour chaque reprise.
Comme tous les sports, le water-polo bénéficie de deux arbitres qui se positionnent aux deux extrémités de la piscine. Le water-polo masculin est pratiqué avec un ballon plus lourd que celui des joueuses féminines.
Les équipes s’organisent comme suit : un gardien de but, un arrière central, deux joueurs en ligne extérieure puis deux ailiers et une pointe. Les six autres joueurs sont des remplaçants. Le joueur possède trente secondes pour lancer le ballon après la récupération. Le water-polo se pratique comme le handball.
Le joueur commet une faute en touchant à deux mains le ballon ou tente de faire obstacle au mouvement d’un adversaire sans ballon.

Quels sont les fautes à ne pas commettre sur le terrain

Certaines fautes peuvent causer l’exclusion, comme les fautes graves ou les fautes antisportives. Sortir de l’eau, comme l’entrée sans permission venant de l’arbitre fait partie de ces fautes ainsi que le fait d’arroser la figure d’un joueur adverse. Il est aussi interdit de faire obstruction pendant l’exécution d’un coup franc, ou de frapper intentionnellement un adversaire. Il y a aussi des fautes qui sont sanctionnées de penalty, comme commettre une faute dans la zone de quatre mètres pour empêcher l’adversaire de marquer un but.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *