Coureurs Belges - Eddy Merckx en chiffres

Nombre total de victoires : 525

Nombre total de victoires professionnelles (hors critériums) : 333

Nombre total de victoires professionnelles : 445

Nombre total de victoires amateurs : 84

 

LE "CANNIBALE"...

 

Courses gagnées

Courses disputées

 

1965 - 13 % des courses disputées remportées

9

69

1966 - 21 %

20

95

1967 - 23 %

26

113

1968 - 25 %

32

129

1969 - 33 %

43

129

1970 - 38 %

52

138

1971 - 45 %

54

120

1972 - 39 %

50

127

1973 - 37 %

51

136

1974 - 27 %

38

140

1975 - 25 %

38

151

1976 - 14 %

15

111

1977 - 14 %

17

119

1978 - 0 %

5

 

RESULTATS DANS LES COURSES D'UN JOUR

 

1965

1966

1967

1968

1969

1970

1971

1972

1973

1974

1975

1976

1977

1978

Cht du Monde

29

12

1

8

ab.*

29

1

4

4

1

8

5

33

-

Milan-San-Remo

-

1

1

ab.

1

8

1

1

ab.

-

1

1

-

-

Tour des Flandres

-

-

3

9

1

3

76

7

3

4

1

17

ab.

-

Paris-Roubaix

-

15

8

1

2

1

5

7

1

4

2

16

11

-

Flèche Wallonne

ab.

-

1

-

5

1

-

1

2

-

3

4

ab.

-

Liège-Bastogne-Liège

-

8

2

ab.

1

3

1

1

1

-

1

6

6

-

Paris-Tours

-

20

-

8

-

-

-

116

6

ab.

9

-

-

-

Tour de Lombardie

-

2

7

3

-

4

1

1

ab.

2

6

-

-

-

Paris-Bruxelles

-

20

-

-

-

-

-

-

1

-

2

ab.

-

-

Gand-Wevelgem

-

9

1

9

1

14

3

1

2

-

6

10

-

-

Championnat de Zurich

-

-

-

-

4

-

-

-

-

-

2

7

4

-

Grand Prix de Francfort

-

-

7

-

-

8

1

2

-

2

7

7

-

-

Amstel Gold Race

-

-

-

-

3

8

-

-

1

-

1

-

9

-

* ab. : abandon.

 

RESULTATS DANS LE TOUR DE FRANCE

7 Participations

Classement Général

Victoires d'étapes

Nombre de jours en jaune

Classement par points

Grand Prix de la Montagne

1969

1

6

18

1

1

1970

1

8

19

2

1

1971

1

4

17

1

3

1972

1

6

15

1

2

1974

1

8

18

2

2

1975

2

2

9

2

2

1977

6

-

-

5

11

 

TOTAL DES VICTOIRES D'ETAPES PAR COURSES

TOUR DE FRANCE

34

SEMAINE CATALANE

4

TOUR D'ITALIE

25

MIDI-LIBRE

3

TOUR D'ESPAGNE

6

TOUR DE CATALOGNE

2

TOUR DE SUISSE

5

TOUR DE SARDAIGNE

11

TOUR DE BELGIQUE

6

TOUR DU LEVANT

3

PARIS-NICE

21

PARIS-LUXEMBOURG

2

DAUPHINE-LIBERE

2

TOUR DU MORBIHAN

2

TOUR DE ROMANDIE

4

TOUR DE MAJORQUE

1

TIRRENO-ADRIATICO

1

GRAND PRIX DE FOURMIES

1

 

QUAND SES ADVERSAIRES PARLENT DE LUI...

Rick Van Looy

"Un jour, j'ai compris que je ne serais plus capable de le battre, mais il n'a pas admis que je tente de le faire avec les moyens du bord. A trente-cinq ans, je devais finasser, Merckx l'acceptait mal. En 1969, pourtant, il m'a laissé gagner une dernière étape à Nancy, et nos relations sont devenues plus amicales."


Roger De Vlaeminck

"Au début, nous ne nous adressions pas la parole. Sa plus grosse colère remonte à ma victoire dans Liège-Bastogne-Liège, en 1970. Il a accusé Eric, mon frère, de l'avoir gêné dans le tunnel de Rocourt. En fait, il était vexé parce que j'avais déclaré toute la semaine qu'il ne me battrait plus comme dans Paris-Roubaix."

 


Joop Zoetemelk

"Les jours où il se sentait costaud, c'était terrible... Je me souviens d'une étape, dans les Alpes, où nous souffrions depuis une bonne demi-heure dans son sillage. Un moment, il se retourne et nous demande de le relayer. Personne n'en était capable ! Il s'est mis à rire et quand il en a eu assez, il a accéléré et il est parti, sans même avoir attaqué. Cette fois-là, j'ai senti qu'il voulait nous humilier."


Bernard Thévenet

"Merckx voulait tout gagner. Une prime de cent balles, il te la faisait sous le nez."


Freddy Maertens

"Je calquais mes courses sur lui mais c'était logique : c'était le seul moyen d'être devant !".


Cyrille Guimard

"C'était une sorte de dictateur. Il avait acquis un tel pouvoir qu'il se permettait de prendre les meilleurs pour équipiers (...). Pour courir les critériums, il fallait être de ses amis, ou s'appeler Godefroot, Ocana, Poulidor, sinon vous aviez du mal à gagner votre vie."

 


Walter Godefroot

"Notre rivalité est née chez les amateurs. Il nous est arrivé de nous déchirer pour une prime dans un simple critérium".

 

 

"On ne s'adressait pas la parole. Je me souviens qu'un jour, je le marquais si étroitement qu'Eddy se laissa distancer par le peloton. Nous nous étions retrouvés tous les deux roue dans roue dans la file des voitures suiveuses".


Luis Ocana

"Je déversais sur lui toute la colère et l'exaspération que m'inspiraient ses adversaires, trop passifs à mon goût, soumis au "cannibale". Cela dit, Merckx m'irritait parce qu'il voulait tout gagner, toujours. Tout régenter. Tant qu'à faire le boulot, il pesait sur les courses et les critériums de manière absolue, en étouffant la moindre échappée, en évitant qu'elle se développe."

 

 

 

 

 

"Bon sang, je donnerais plusieurs hectares de mes terres pour le voir revenir 15 jours dans le peloton. Rien que deux semaines. Pour leur montrer à tous ces mignons ce qu'était courir avec Merckx. Ce type était incroyable, nom de dieu ! Ils n'auraient pas le temps d'aller se faire friser les cheveux ou de se mettre des boucles d'oreille. Ils n'auraient plus qu'une envie : aller vite au lit pour récupérer, je vous le dis...


 

Toute copie partielle ou totale est interdite sans l'autorisation expresse de l'auteur. Tous droits réservés.

Copyright 2004 © France-Cyclisme.com

 

Partenaire : www.Velo-Club.net