Vélo de course : quel modèle choisir ?

Puissant, rapide, léger, trois critères que devrait réunir un vélo de course. En effet, pour vous mener tout en haut du classement sur le podium lors des compétitions, un vélo de course doit être facile à conduire. Mais il doit surtout faciliter vos mouvements lorsque vous pédalez. Pour cela, il faudrait trouver le vélo idéal.

Vélo de course : quels sont les modèles ?

Plus qu’un simple véhicule à pédale, le vélo de course est celui qui permet aux cyclistes de réaliser leur passion dès que l’occasion se présente. Ce qui signifie que le cyclisme est une discipline qui dépend essentiellement du vélo. Selon la catégorie de la course, voici cinq modèles très suscités :
– Le vélo pour les courses chronométrées
– Le vélo pour les compétitions sur route
– Le vélo pour le triathlon
– Le vélo spécialement conçu pour tous les types de terrain
– Le vélo pour les compétitions de piste

Les pneus : un critère de taille

Outre le pédalier et le cadre, les pneus sont les éléments les plus importants d’un vélo de course. Leur qualité, leur masse et leur densité ont un impact direct sur la performance du vélo. Ce qu’il faut éviter est la roue à forte densité. En effet, plus elle est lourde et plus le vélo est difficile à conduire. De façon générale, la capacité d’accélération et de freinage de ce type de véhicule dépend essentiellement des pneus.

Le système de freinage

Lors de l’achat d’un vélo de course, n’oubliez pas de faire quelques vérifications sur le système de freinage. Pour ce type de véhicule à deux roues, les freins sont des pièces vitales à ne pas négliger. Ce qu’il faut retenir est que ces modèles sont équipés de freins à disques ou à jante. Il faudrait donc être méticuleux sur la qualité des disques et des jantes pour éviter de se retrouver avec des freins défaillants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *